Pollution thermique

L'impact des centrales nucléaires sur l'environnement est dû principalement à des rejets radioactifs, chimiques et thermiques. Lorsqu'une centrale nucléaire fonctionne normalement, les rejets radioactifs sont liquides ou gazeux, il s'agit de rejets effectués volontairement. Ces rejets proviennent des circuits d'épuration et de filtration de la centrale qui collectent une partie des éléments radioactifs. Ces éléments sont stockés. L'eau destinée au refroidissement de l'installation doit subir différents traitements. Ces traitements donne lieu a des rejets de sodium, de chlorures, de sulfates, qui sont des rejets chimiques. Ces rejets peuvent être nocifs pour le milieu aquatique qui entoure la centrale. Nous allons plus nous préciser sur les rejets thermiques. C'est une pollution qui a été longtemps ignorée et qui a un impacte sur le milieu fluvial. L'eau qui alimente les circuits de refroidissement de la centrale est chauffée et rejetée dans le fleuve qui se situe a proximité de la centrale. Il existe d'autres impacts comme le niveau sonore, le climat local, les déchets solides... .

 

La pollution thermique correspond a l'augmentation ou la diminution de la température de l'eau par rapport a la température « normale », suite a son passage des la centrale nucléaire pour la production d'électricité. Il s'agit d'une pollution diffuse, non visible, et elle n'est donc pas considérée comme une vraie pollution. Aujourd'hui se sont les producteurs d'électricité qui sont considérés comme la principale source de pollution thermique.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×